CLIMESPACE, leader du rafraîchissement durable

CLIMESPACE, filiale d'Engie, leader européen du froid urbain et du rafraîchissement, exploite et développe le réseau de froid de la ville de Paris

En savoir plus
Image de couverture de Pour une copropriété, quelle installation de climatisation choisir ?

Pour une copropriété, quelle installation de climatisation choisir ?

Copropriété : les options pour l’installation de climatisation

Le réseau de froid urbain se présente actuellement comme une bonne alternative aux installations autonomes en zone urbaine dense. Il évite l’installation de climatiseurs individuels souvent peu écologiques, énergivores, et permet de centraliser les besoins de rafraîchissement de bâtiments.

La climatisation en copropriété

On climatise les bâtiments pour plusieurs raisons. La plus importante est que la climatisation permet aux occupants de bénéficier d’un meilleur confort thermique.

Face à l’augmentation du nombre et de l’intensité des vagues de chaleur en France, le nombre de climatiseurs a énormément augmenté ces dernières années. L’enjeu est que les équipements de climatisations classiques ne sont pas « éco responsables » : ils émettent dans l’atmosphère des gaz à effet de serre et sont très énergivores. Par ailleurs, en copropriété, l’installation d’une climatisation individuelle avec une unité de rejet d’air chaud à l’extérieure du climatiseur cause une aggravation du phénomène d’îlot de chaleur urbain.
Comme alternative, les copropriétaires peuvent décider de raccorder leur bâtiment au réseau de froid urbain. Le principe même du réseau permet une meilleure maîtrise de l’énergie et réduit les émissions de gaz nocifs pour l’environnement. Le réseau de froid urbain parisien, leader européen, utilise la fraicheur naturelle de la Seine pour réduire ses consommations d’énergie primaire liée à la production de froid. Les copropriétés qui choisissent une telle installation de climatisation participent donc à la stratégie d’adaptation et d’atténuation des effets des changements climatiques.

De plus, le poste de livraison qui approvisionne le bâtiment en eau glacée est compact et silencieux. Les copropriétaires améliorent le cadre de vie des habitants en limitant les nuisances sonores, visuelles et vibratoires liées au rafraîchissement.

Pour les copropriétés, la centralisation de la production de froid permet aussi de les affranchir de la gestion des réglementations sanitaires liées à l’utilisation de produits chimiques, ou de fluides frigorigènes : il n’y a aucun fluide réfrigérant dans le poste de livraison CLIMESPACE.

Comment fonctionne un réseau de froid urbain ?

L’objectif du réseau de froid urbain est de produire et distribuer de l’énergie frigorifique de façon durable. Par exemple, à Paris, CLIMESPACE développe et exploite l’un des plus grands réseaux urbains d’Europe. Elle dispose de plusieurs centrales frigorifiques produisant de l’eau glacée et la distribue via un réseau de canalisations sous-terraines, en circuit fermé.

En tant que concessionnaire de la Ville de Paris, CLIMESPACE gère pour elle ce réseau depuis 1991. Actuellement, elle exploite 10 sites de production de froid et 4 sites de stockage. Le système de stockage permet d’augmenter la performance énergétique du système, d’assurer une meilleure continuité de fourniture de froid, et s’effacer électriquement pendant les pics de consommation. À cela s’ajoute une salle de contrôle 24h/24 7j/7 destinée à assurer en temps réel la surveillance et le pilotage à distance des équipements.

Le principal avantage de se raccorder à ce réseau est que les copropriétés n’ont plus besoin d’une installation de climatisation particulière, ce qui est synonyme de gain d’espace. Ils peuvent également bénéficier du froid en continu, et ce, grâce à l’utilisation d’une ressource d’eau locale. Le raccordement leur permet de s’affranchir de toutes les contraintes de la production de froid à Paris : le contrôle, l’exploitation, la maintenance et le renouvellement du poste de livraison sont externalisés, inclus dans l’abonnement CLIMESPACE.

Revenir au glossaire