De la production à la livraison

Le réseau de froid urbain, également appelé réseau urbain d’énergie frigorifique, est constitué d’équipements collectifs de production et de distribution d’eau glacée. Son développement repose sur la mutualisation des besoins de rafraîchissement des bâtiments parisiens. Il est un outil essentiel de l’aménagement urbain au service des collectivités impliquées dans l’efficacité énergétique et la lutte contre le changement climatique.

Centrale

Le Réseau de Froid Urbain

Le Réseau de Froid Urbain (RFU) connaît un franc succès auprès des aménageurs et des villes qui souhaitent mettre en œuvre une politique de maîtrise de l’énergie et de réduction des émissions de Gaz à Effet de Serre (GES). Les RFU sont donc par nature des infrastructures intimement liées à l’aménagement urbain communal ou intercommunal.

A Paris, avec CLIMESPACE, l’eau glacée est produite par des centrales frigorifiques et distribuée au moyen de canalisations desservant les immeubles équipés de postes de livraison. Chaque immeuble consomme la quantité d’énergie frigorifique nécessaire à son rafraîchissement. Le réseau de froid fonctionne en circuit fermé avec deux canalisations : l’une pour transporter l’eau glacée à 5°C vers les utilisateurs, l’autre pour le retour de l’eau à 15°C vers les centrales de production.

Le réseau met donc en œuvre trois éléments fondamentaux

Icone les centrales de production

Les centrales de production

Icone le réseau de distribution

Le réseau de distribution

Icone les postes de livraison

Les postes de livraison

Le principe du Réseau de Froid Urbain

Principe du réseau de Froid Urbain CLIMESPACE

La production et le stockage

Les centrales de production d’eau glacée sont composées de groupes frigorifiques qui refroidissent l’eau glacée du circuit de distribution de 15°C à 5°C. Elles sont également constituées d’autres équipements tels que des pompes, des équipements électriques et organes de régulation.

Découvrez les centrales de production d'énergie frigorifique du Réseau de Froid Urbain

PNE - Philharmonie

12 MW

La Philharmonie de Paris et CLIMESPACE se sont rapprochées en 2011 afin d’étudier une solution de fourniture de froid et l’implantation d’une centrale dans le sous-sol de la salle de spectacle. La construction de cette nouvelle unité de production représente une double opportunité de pouvoir développer un nouveau réseau dans la zone de la Villette et d’opérer à plus long terme le maillage avec le réseau Paris Nord Est, pour des raccordements à hauteur de 12 MW au total. Sur ce secteur, la Cité de la Musique est déjà raccordée au réseau CLIMESPACE (800 kW).

Image de PNE - Philharmonie Image de PNE - Philharmonie Image de PNE - Philharmonie Image de PNE - Philharmonie

Le stockage d'énergie

Les stockages permettent de répondre à des appels ponctuels et importants de puissance frigorifique.

La nuit, les besoins en froid étant plus faibles qu’en journée, les groupes frigorifiques continuent de fonctionner afin de produire de l’énergie frigorifique qui est stockée dans des bassins. La journée, ces stockages sont utilisés pour couvrir la demande de pointe.

L’énergie frigorifique peut être stockée sous deux formes : eau glacée ou glace. Cette dernière est plus avantageuse car elle permet de stocker plus d’énergie dans un volume donné.

Située au dernier niveau d’un parking, cette installation est composée de 13 bassins permettant de stocker au total 12 000 m3 d’eau glacée. Ce volume équivaut à une énergie de 90 MWh. L’eau est stockée à 3°C.

La distribution

L’énergie frigorifique produite par la centrale est distribuée au sein de chaque immeuble raccordé au moyen d’un réseau maillé. Le réseau majeur, le réseau Centre, s’étend dans le cœur de Paris (1er, 2ème, 7ème, 8ème, 9ème et 16ème arrondissements). Un second réseau baptisé réseau Bercy dessert les 12ème et 13ème arrondissements.

79km de réseau

L’ensemble du réseau de froid se compose de deux canalisations distinctes, l’une aller amenant l’eau froide vers les postes de distribution chez les clients, l’autre servant au retour de l’eau réchauffée vers les centrales de production. La température de l’eau glacée distribuée sur la canalisation aller depuis l’unité de production varie de 1 à 4°C. L’eau de retour revient entre 12 et 14°C.

Entièrement souterrain, le réseau emprunte les ouvrages d’assainissement de Paris ou circule sous les voies publiques. Maillé et interconnecté, le réseau est soumis à des opérations de contrôle régulières et quotidiennes. Il offre une grande souplesse d’utilisation et une sécurité de desserte pour l’ensemble des clients.

La supervision

Pour assurer la fourniture de froid en continu et pour plus de sécurité, les centrales, le réseau de distribution, les postes de livraison sont pilotés à partir d’un centre de contrôle avec présence humaine 24h/24. Les technologies concentrées participent à l’amélioration permanente de l’efficacité énergétique. Plus de 700 postes de livraison communiquent en temps réel et 115 000 points de surveillance sont reliés à l’outil de supervision.

La livraison

Le froid est délivré aux utilisateurs à partir d’un branchement effectué sur le réseau structurant de distribution et transmis aux installations secondaires de l’immeuble via un poste de livraison. L’eau glacée est principalement destinée à la climatisation et au rafraîchissement d’immeubles.

La sous-station correspond au local abritant le poste de livraison, c’est-à-dire l’ensemble des appareils qui assurent le transfert de l’eau glacée du réseau de distribution au réseau secondaire de l’utilisateur.

Le poste de livraison a pour rôle de faire passer les frigories du fluide primaire à un fluide secondaire (par échange). Il adapte le débit pour réguler les températures de départ et celles du retour secondaire aux besoins des différents utilisateurs. L’énergie frigorifique et le volume consommé sont comptés au niveau du poste de livraison.

Le poste de livraison remplace l’ensemble des installations nécessaires à la production autonome de froid, groupes frigorifiques, pompes, tours aéroréfrigérantes… Un poste de livraison étant plus compact qu’une installation autonome, la substitution peut donc s’effectuer dans tout bâtiment déjà équipé d’une production autonome.

Les postes de livraison installés dans les immeubles de nos clients sont « connectés » et totalement automatisés.